Archives de catégorie: Actualités

Suite au discours lors de l’Assemblée Générale des Maires du Puy-de-Dôme du samedi 15 octobre 2022 de Monsieur Pierre-François MANGEON Directeur territorial du Puy-de-Dôme Enedis quant aux possibles coupures d’électricité qui pourraient survenir cet hiver, veuillez trouver ci-dessous en téléchargement le document de présentation ainsi que le dispositif Ecowatt.

Présentation Enedis Hiver 2022/2023 Enedis vous accompagne

Dispositif Ecowatt


Publié le 10 novembre 2022

Actualités 0

Suite à la signature de la charte pour favoriser l’élagage à proximité des réseaux de télécommunication aérien signé le 1er juillet 2022 entre Orange et l’Association des Maires du Puy-de-Dôme , nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous le kit d’accompagnement dédiés aux collectivités locales.

Ce qui comprend :

  • Un support pédagogique pour la collectivité locale
  • Un support à destination des riverains
  • Une animatique pédagogique associée à deux mini versions pour les réseaux sociaux
  • Trois modèles d’affiches
  • Des courriers types pour les administrés

Télécharger le kit complet : ICI


Publié le 30 septembre 2022

Actualités,Non classifié(e) 0

Communiqué de presse
Clermont-Ferrand, le 01 juillet 2022


Orange et l’Association des Maires du Puy-de-Dôme signent une charte ce vendredi 1er juillet pour favoriser l’élagage à proximité des réseaux de télécommunications aériens.
Anthony Nguyen, Directeur Orange des relations avec les collectivités locales du Puy-de-Dôme , Pierrette Dafix-Ray, Présidente de l’association des Maires du 63 et Maire de Youx ainsi que Michel Sauvade, Vice-président de l’Association des Maires du 63 et Maire de Marsac-en-Livradois s’engagent sur la mise en place d’une charte des bonnes pratiques de l’élagage qui sera proposée aux maires du département afin d’améliorer la qualité de service des réseaux de télécommunications d’Orange.
Cet engagement conjoint, sous l’égide de l’association des maires du Puy-de-Dôme, favorisera la coopération entre Orange et les différentes communes du département pour améliorer le processus d’élagage sur l’ensemble de leur territoire, qu’il s’agisse des propriétés privées ou du domaine public des collectivités concernées. Cela passera notamment par une meilleure information des maires et des secrétariats de mairie en direction de leurs administrés, ou la prise en charge des dossiers complexes en cas de service après-vente. La convention a été signée pour 1 an renouvelable, elle prévoit la mise en place d’un référent Elagage.
L’entretien et la sécurité des réseaux sont une priorité pour les élus ruraux mobilisés au quotidien ainsi que pour Orange qui consacre chaque année 500 millions d’euros à leur maintenance préventive et curative. Le budget consacré aux opérations de maintenance préventive est d’ailleurs en hausse de 24% par rapport à 2018 pour chaque ligne cuivre en service.


À propos d’Orange

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 42,5 milliards d’euros en 2021 et 140 000 salariés au vendredi 31 décembre 2021, dont 78 000 en France. Le Groupe servait, au vendredi 31 décembre 2021, 271 millions de clients dans le monde, dont 224 millions de clients mobile et 23 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 26 pays. Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En décembre 2019, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique intitulé « Engage 2025 ». Axé sur la responsabilité sociale et environnementale, ce plan vise à réinventer le modèle commercial du Groupe en tant qu’opérateur. Tout en intensifiant l’activité dans les domaines en croissance et en plaçant les données et l’IA au cœur de son modèle d’innovation, le Groupe entend se positionner comme un employeur attractif et responsable, en adéquation avec les métiers émergents.
Orange est cotée sur le NYSE Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock-Exchanges (symbole ORAN).
Pour plus d’informations sur Internet et votre mobile : www.orange.com, www.orange-business.com, ou suivez-nous sur Twitter : @orangegrouppr.
La marque Orange et les autres noms de services et de produits Orange cités dans ce communiqué sont des marques déposées appartenant à Orange ou à Orange Brand Services Limited.


Contact presse : Nathalie Dumontet Coste – 06 70 64 77 62 – nathalie.dumontetcoste@orange.com

Actualités 0

Vente de matelas, de linge de maison et articles en tout genre, brocanteurs, …
Le TOP 3 des ventes et services proposés lors de démarchages à domicile.
Attention danger vol, escroquerie, repérage, etc.

Depuis début 2022, le Puy de Dôme se voit de nouveau impacté par des démarcheurs malveillants.

C’est arrivé près de chez vous :
Une femme se présentant comme une vendeuse ambulante parvient à vendre une parure de draps à 300 €. Chez une autre personne, elle vole des bijoux dans la chambre, ailleurs elle vole un portefeuille dans l’entrée.
Des « vendeurs de matelas » se rendent chez la victime. Le vendeur s’occupe de remplir le chèque, d’un montant de 3500€, sous la surveillance de la victime. La victime pensait acheter un matelas à 350 € !!
La victime laisse entrer une femme qui propose la vente de linge de maison. L’inconnue se déplace dans le logement et demande les toilettes. Profitant d’un moment d’inattention de la victime, elle s’empare de son portefeuille, qui se trouvait dans son sac à main, posé sur le canapé.

Communément appelé « porte à porte », le démarchage à domicile est une technique marketing de prospection consistant en la sollicitation directe d’une personne afin de lui proposer l’achat, la vente, la location de biens ou la fourniture de services. Il est alors proposé un service commercial non sollicité par le client . Le démarchage met le client dans une situation de vulnérabilité. Non seulement il est plus aisé de quitter un magasin que de signifier son refus face à un vendeur insistant, mais la comparaison des offres et des prix est aussi difficilement accessible de chez soi. Le but est d’entrer dans le logement et d’y commettre des vols ou des infractions voisines de l’escroquerie.

TOP 3 des ventes et services
  • La vente de matelas est la plus répandue
  • La vente de linge de maison et d’articles en tout genre : un atout majeur pour forcer les victimes à acheter car les démarcheurs ont forcément un objet que les victimes n’ont pas. Malgré les prix exorbitants, les victimes capitulent devant l’insistance des vendeurs.
  • Les brocanteurs : la meilleure stratégie pour faire du repérage en vue de la commission de cambriolages.

Typologie des victimes : Les personnes âgées ou les personnes vulnérables sont souvent les plus concernées par ce type de faits car elles sont très souvent seules, affaiblies psychologiquement et physiquement et peu informées des risques qu’elles encourent.

D’où cet appel à la vigilance …
Ne laissez pas entrer les personnes inconnues,
Privilégier les achats en magasins ou auprès de vendeurs connus,
Signalez à la gendarmerie les démarcheurs insistants (appel 17).


Publié le 13 juin 2022

Actualités 0

Chaque Maire bénéficie d’un correspondant privilégié connaissant précisément les caractéristiques de la Commune et en mesure d’apporter des réponse adaptée.

N’hésitez pas à prendre contact avec votre Brigade.

Pour plus d’information consulter le prospectus de la gendarmerie nationale : ici


Publié le 13 juin 2022

Actualités 0

Cette réforme entrera en vigueur à compter du 1er juillet 2022.

La dématérialisation devient le mode de publicité de droit commun de ces actes. Par dérogation, les communes de moins de 3 500 habitants, les syndicats de communes et les syndicats mixtes fermés peuvent choisir entre l’affichage, la mise à disposition en version papier ou la publication électronique, en délibérant expressément sur ce choix (voir article du 17 mai 2022).

Par ailleurs, les outils d’information du public sont modifiés dans un objectif d’harmonisation des différents régimes applicables aux collectivités. Ainsi, le contenu du procès-verbal des séances des conseils municipaux et communautaires est désormais expressément détaillé. Le compte-rendu de ces séances est quant à lui supprimé et remplacé par une liste des délibérations examinées en séance.

Le recueil des actes administratifs des collectivités territoriales est également supprimé.

Les modalités de tenue du registre des délibérations ont également été modifiées. Pour accompagner les communes et les EPCI dans cette réforme, la DGCL, en collaboration avec l’AMF, a préparé une série de fiches thématiques (cf documents ci-dessous)


Publié le 9 juin 2022

Actualités 0
Pierrette DAFFIX-RAY Présidente de l’Association des Maires et des Présidents d’Intercommunalité du Puy-de-Dôme
Général Eric MARCHAL, commandant adjoint de la région de gendarmerie d’Auvergne-Rhône-Alpes, commandant de groupement du Puy-de-Dôme

Signature d’une convention avec le Groupement de gendarmerie du Puy-de-Dôme pour :

  • Mieux se connaître
  • Mieux échanger au quotidien
  • Conseiller et former pour une meilleure tranquillité publique

Télécharger la convention signée : ici


Publié le 26 mai 2022

Actualités 0

Le 1er juillet 2022 entrera en vigueur la réforme des règles de publicité, d’entrée en vigueur et de conservation des actes pris par les collectivités territoriales et leurs groupements, introduite par l’ordonnance[1] et le décret du 7 octobre 2021[2](dans sa quasi-totalité).

Parmi les nouveautés, la publicité des actes qui déclenche leur entrée en vigueur se fera désormais par voie électronique pour toutes les collectivités.

Toutefois, et par dérogation, les communes de moins de 3 500 habitants, les syndicats de communes et les syndicats mixtes fermés pourront choisir, par délibération, entre l’affichage, la publication sur papier ou la publication électronique.

Pour vous accompagner dans l’application de cette réforme, les services de l’AMF ont préparé à votre attention une note d’alerte ainsi qu’un exemple de délibération pour votre commune vous permettant de choisir la modalité de publicité la plus adaptée à votre situation.

Un deuxième exemple de délibération à destination des syndicats de communes et des syndicats mixtes fermés vous est également proposé.

Pour obtenir les modèles accessibles exclusivement aux adhérents, vous pouvez contacter l’Association départementale 04.73.90.30.85 ou bien sur la la nouvelle page du site internet de l’AMF consacrée à cette réforme (rubrique Organisation et gestion communale / sous rubrique Organes délibérants).


[1] Ordonnance n° 2021-1310 du 7 octobre 2021 portant réforme des règles de publicité, d’entrée en vigueur et de conservation des actes pris par les collectivités territoriales et leurs groupements.

[2] Décret n° 2021-1311 du 7 octobre 2021 portant réforme des règles de publicité, d’entrée en vigueur et de conservation des actes pris par les collectivités territoriales et leurs groupements


Publié le 17 mai 2022

Actualités 0
Le Gouvernement est interpellé par M. Éric Gold ur la question de la prise en charge financière des accompagnements des élèves en situation de handicap (AESH) sur les temps périscolaires

Permettre à l’école de la République d’être pleinement inclusive est une ambition forte du Gouvernement qui a fait du handicap une priorité du quinquennat. Au travers de cette priorité donnée à la qualité de l’inclusion scolaire ainsi qu’à l’amélioration des conditions d’emploi des accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH), le Gouvernement œuvre à faire émerger un véritable service public du handicap.

Les AESH sont des contractuels de droit public recrutés par l’État sur le fondement de l’article L. 917-1 du code de l’éducation. Ils bénéficient, depuis la loi n° 2019-791 du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance, de contrats de trois ans avant d’accéder, après six ans de service dans ces fonctions, à un contrat à durée indéterminée (CDI).

Le législateur, dans le cadre d’une proposition de loi actuellement examinée par le Parlement, entend toutefois ouvrir une possibilité de passage en CDI des AESH après un premier CDD de 3 ans, dans des conditions qui devront être précisées par décret. Sous réserve du processus législatif en cours, les conditions actuelles de recrutement des AESH sont donc susceptibles d’évoluer.

Pour faciliter l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap, l’accompagnement doit pouvoir être assuré sur les temps scolaires et périscolaires. Ces derniers correspondent aux temps immédiatement avant et après l’école, ainsi qu’au temps de restauration. Le Conseil d’État avait déjà eu l’occasion de se prononcer sur la question de la responsabilité de la prise en charge de l’accompagnement humain des enfants en situation de handicap sur les temps périscolaires dans le cadre de référés (C.E., 20 avril 2011, ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, n° 345434 et n° 345442) sans que ces décisions ne permettent de définir une organisation claire quant à la prise en charge du temps périscolaire.

Par une décision de section (C.E., 20 novembre 2020, ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, n° 422248, au Recueil Lebon), la Haute juridiction a précisé le champ de compétences respectif ainsi que le régime de responsabilité entre l’État et les collectivités territoriales. Le Conseil d’État a jugé, en s’appuyant notamment sur les dispositions des articles L. 114-1, L. 114-1-1 et L. 114-2 du code de l’action sociale et des familles, que lorsqu’une collectivité territoriale organise un service de restauration scolaire ou des activités complémentaires aux activités d’enseignement et de formation pendant les heures d’ouverture des établissements scolaires, ou encore des activités périscolaires sur le fondement des articles L. 216-1 et L. 551-1 du code de l’éducation, il lui appartient de garantir l’accès des enfants en situation de handicap à ces services ou activités.

La prise en charge financière éventuelle des AESH sur ces temps incombe ainsi à la collectivité territoriale. 

S’il ne revient donc pas à l’État d’organiser ni de prendre en charge financièrement cet accompagnement, « il [lui] appartient de déterminer avec la collectivité territoriale qui organise ce service et ces activités si et, le cas échéant, comment cette même personne peut intervenir auprès de l’enfant durant ce service et ces activités, de façon à assurer, dans l’intérêt de l’enfant, la continuité de l’aide qui lui est apportée ».

Trois options différentes sont envisagées par le Conseil d’État pour l’organisation de la prise en charge des élèves en situation de handicap sur le temps périscolaire : la mise à disposition des AESH aux collectivités territoriales sur le fondement de l’article L. 916-2 du code de l’éducation, le recrutement direct par la collectivité territoriale pour les heures de temps périscolaire et le recrutement conjoint par l’État et par la collectivité territoriale sur le fondement de l’article L. 917-1 du code de l’éducation.

Depuis la rentrée 2021, les services académiques veillent à s’assurer de la bonne information des collectivités territoriales lors du recrutement d’un AESH afin de garantir la continuité de l’accompagnement de l’élève et la bonne articulation entre temps scolaires et périscolaires.

Des travaux interministériels sont en cours pour décliner les différentes options rappelées par le Conseil d’État dans sa décision du 20 novembre 2020 et préciser les modalités concrètes que prendra cette coordination nécessaire dans l’intérêt de ces élèves.

Réponse de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports à la question n° 27024 (JO Sénat du 19 mai 2022)

Publié le 25 mai 2022

Actualités 0
Le Gouvernement est interpellé par Monsieur Éric Gold sur les obligations des fonctionnaires en arrêt maladie qui exercent par ailleurs une fonction élective

Lorsque les élus locaux qui exercent une activité professionnelle au sein du secteur privé sont placés en congé maladie, ils perçoivent des indemnités journalières. Le bénéfice de ces indemnités journalières est alors subordonné au respect des dispositions de l’article L. 323-6 du code de la sécurité sociale : le salarié doit observer les prescriptions du praticien, se soumettre aux contrôles organisés par le service du contrôle médical, respecter les heures de sorties autorisées par le praticien et s’abstenir de toute activité non autorisée.

Afin de sécuriser juridiquement le versement des indemnités journalières aux élus locaux placés en arrêt maladie, la loi n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 relative à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique, a précisé au sein de ce même article que « les élus locaux peuvent poursuivre l’exercice de leur mandat, sous réserve de l’accord formel de leur praticien ».

Dans la mesure où ils ne relèvent pas du régime général de la sécurité sociale, les fonctionnaires placés en congé maladie ne sont pas concernés par le bénéfice des indemnités journalières. Les règlements qui régissent leurs statuts prévoient, selon la nature du congé, le maintien des droits à traitement selon des durées et modalités adaptées.

Ainsi, un fonctionnaire placé en congé de maladie ordinaire peut conserver l’intégralité de son traitement pendant trois mois, puis conserver un demi-traitement pendant les neuf mois suivants.

Toutefois, aux termes de l’article 25 du décret n° 86-442 du 14 mars 1986 modifié relatif à la désignation des médecins agréés, à l’organisation des comités médicaux et des commissions de réforme, aux conditions d’aptitude physique pour l’admission aux emplois publics et au régime de congés de maladie des fonctionnaires : « l’administration peut faire procéder à tout moment à la contre-visite du demandeur par un médecin agréé ; le fonctionnaire doit se soumettre, sous peine d’interruption du versement de sa rémunération, à cette contre-visite ». Des dispositions identiques sont prévues pour la fonction publique territoriale et la fonction publique hospitalière. Le fonctionnaire qui ne se soumet pas à cette contre-visite voit le versement de sa rémunération interrompu.

C’est pourquoi il est fortement recommandé à l’élu concerné de demander au praticien à l’origine de l’arrêt de maladie l’autorisation d’exercer son mandat, afin de pouvoir, le cas échéant, justifier ses absences et sécuriser juridiquement sa situation.

Réponse de Mme la ministre de la transformation et de la fonction publiques à la question n° 14933 (JO Senat du 14 avril 2022)

Publié le 28 avril 2022

Actualités 0

Action commune Association des Maires du Puy-de-Dôme et Association Protection Civile du Puy-de-Dôme

Les mairies désireuses de mettre en place une collecte sont chargées dans un premier temps de stocker les dons, puis une fois la collecte achevée de prendre rdv avec la Protection Civile qui viendra récupérer les biens.

Ils seront ensuite acheminés en un ou plusieurs convois par la Protection Civile de Haute Savoie jusqu’à la frontière Ukrainienne où ils seront ensuite distribués aux réfugiés.

L’antenne située sur la commune du Cendre devient point de stockage pour les départements 03, 15 , 63 éventuellement 43 

CONTACTS : operationnel@adpc63.com

Coordinateur régional de mission :   M. Xavier Navel    06 67 33 33 25

Co responsable opérationnel départemental : M. Gerard Breuil 06 73 46 85 60


Publié le 1er mars 2022

Actualités 0

Le tableau de la Résurrection de Lazare, « primitif du XVe siècle » situé en l’église d’Usson (63490), vient d’être retenu par la fondation de la Sauvegarde de l’Art français parmi 3 œuvres de la région Auvergne Rhône Alpes susceptibles de se voir attribuer une aide de 8000 € en vue de leur restauration.

L’attribution se fera à l’œuvre plébiscitée sur le site de la fondation ; le vote est accessible jusqu’au 10 mars à l’adresse ci-dessous :

https://www.sauvegardeartfrancais.fr/sondages/vote-allianz-auvergne-rhone-alpes/

Notre village de 300 habitants concoure aux côtés des villes de Langeac (3 800 habitants) et de Saint-Jean-de-Maurienne (7 800 habitants). Aussi, pour « remporter la mise », notre village se doit de rassembler largement autour de son projet de restauration d’une œuvre se révélant récemment comme exceptionnelle quant à l’Histoire de notre commune.


Publié le 02 mars 2022

Actualités 0

Louis GISCARD d’ESTAING, Maire de Chamalières et Sébastien DUBOURG, Maire du Mont-Dore, ont le plaisir de vous convier, vous et l’ensemble des membres de votre conseil municipal, à la 13ème édition de la « Coupe de ski des élus – Trophée Clermont Montagne » nommée cette année Coupe de Ski Valéry Giscard d’Estaing en hommage à l’ancien Président du Conseil Régional d’Auvergne et auteur de la descente à ski de la face Nord du Mont Blanc, en 1966, avec Maurice Herzog. Cet événement se déroulera le samedi 12 mars 2022, à partir de 10h, au pied des pistes du Mont-Dore (devant l’ESF). Cette rencontre, ouverte à tous les élus de la Région, maires du Puy-de-Dôme, conseillers et conseillères départementales, conseillers et conseillères régionales, se veut chaleureuse et conviviale. L’esprit de compétition n’étant pas un objectif premier mais avant tout de skier, se retrouver et partager un moment sur les pistes du Massif du Sancy.

Veuillez trouver ci-dessous l’invitation ainsi que le coupon-réponse à renvoyer à noelline.gouhier@ville-chamalieres.fr avant le 25 février 2022.

Invitation coupe de ski

Coupon réponse coupe de ski


Publié le 02 mars 2022

Actualités 0

L’Association des Maires du Puy-de-Dôme tient une nouvelle fois à appeler votre attention sur la pratique de certaines sociétés (pour plus d’informations contactez le secrétariat de l’Association) qui démarchent actuellement les Communes de notre Département via des propositions foncières ambiguës (renégociations de baux passés avec les opérateurs par exemple) de nature à créer une insécurité juridique et financière pour les collectivités.

En outre, les opérateurs sont soumis à des obligations de couverture dont il leur appartient de définir les modalités de mise en œuvre. Il n’existe donc aucune garantie que l’opérateur sera d’accord avec la proposition de l’intermédiaire et, en tout état de cause, l’opérateur n’aura aucune obligation de souscrire à une solution ou un accord éventuellement préétablis entre la collectivité et un tiers.  Cette alerte concerne le déploiement des antennes du New deal mobile mais aussi les communes des anciens programmes « zones blanches ».

Plusieurs communes ont d’ores et déjà été démarchées par ces sociétés et il est donc urgent de vous tenir informés de telles pratiques.


Publié le 1er mars 2022

Actualités 0

Le Conseil d’Administration du 28 janvier dernier a reçu le Docteur Sandra Gomez, Responsable Département d’Information Médicale au CHU de Clermont-Ferrand concernant une expérimentation sur la responsabilité populationnelle.

Veuillez trouver ci-dessous la présentation ainsi que les stratifications du diabète de type 2 et de l’insuffisance cardiaque pour le Groupement hospitalier de territoire Allier – Puy-de-Dôme.


Publié le 17 février 2022

Actualités 0

Lors de la rencontre de Madame la Présidente et le Commandant général de gendarmerie, la Cybersécurité a été abordé comme sujet majeur pour les collectivités et plus particulièrement encore dans la perspective des élections.

Rappel du dispositif mis en place par la Gendarmerie :

  • Phase 1 – un formulaire d’autoévaluation en 10 questions. Chaque élu ou responsable local peut mesurer lui-même le niveau de cyberprotection mis en place au sein de sa collectivité. – Télécharger le formulaire
  • Phase 2 : si cette première évaluation révèle des fragilités, les militaires de la gendarmerie peuvent réaliser des opérations de prévention aux cybermenaces.

Par la suite, la commune concernée pourra s’orienter vers un prestataire de son choix afin de remédier aux difficultés révélées. La gendarmerie n’a en effet pas vocation à procéder à des opérations curatives que conduisent les prestataires privés.


Publié le 1er mars 2022

Actualités 0

A l’occasion du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Puy-de-Dôme organise une conférence « les leviers RH pour promouvoir l’égalité Femmes/Hommes » qui se déroulera le  vendredi 1er avril de 10 h à 12 h à l’espace Condorcet.

Elle sera animée par Karine Plassard, chargée de mission Égalité des droits à la Ville de Clermont-Ferrand.

Le nombre de places étant limité à 40 participants, vous aurez également la possibilité de suivre cette conférence en visio pour participer aux échanges à distance. Vous recevrez prochainement le lien de connexion via zoom.

Pour consulter toutes les modalités pratiques et vous inscrire à l’évènement, cliquez ICI.

 

Le lien d’inscription : Conférence « les leviers RH pour promouvoir l’égalité Femmes / Hommes » (linscription.com)

 

En complément, le Centre de Gestion accueille une exposition « Femmes dans la société », réalisée par Instants Mobiles avec la collaboration de l’association Mix-Cité et le collectif contre le publisexisme et mise à disposition par la Maison de l’innovation (Conseil Départemental du Puy-de-Dôme). Elle sera présentée dans les déambulations de l’espace Condorcet, du 6 mars au 5 avril 2022.


Publié le 28 février 2022

Actualités 0

Communiqué de Presse de l’AMF

L’AMF fait 26 propositions pour revaloriser le métier de secrétaire de mairie

Le Bureau de l’AMF a validé hier à l’unanimité 26 propositions pour la revalorisation et l’attractivité du métier de secrétaire de mairie et apporter des réponses concrètes aux nombreuses difficultés rencontrées par les 29 606 communes concernées. L’AMF a saisi à ce titre Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques en lui adressant sa contribution.

En effet, mesurant l’importance de cette question et des attentes qu’elle suscite, la Commission FPT et RH de l’AMF a consacré un groupe de travail dédié en son sein, animé par Murielle Fabre, co-présidente de la Commission FPT et RH, maire de Lampertheim et vice-présidente de l’Eurométropole de Strasbourg. Il s’est réuni plusieurs fois depuis le mois de mai 2021, a mené plusieurs auditions et a également partagé ses travaux avec les associations d’élus concernées.

Le groupe de travail a très vite pris la mesure des difficultés que la grande majorité des élus ruraux rencontraient pour s’entourer de leurs collaborateurs directs que sont les secrétaires de mairie. Le constat partagé fait montre d’un métier tendu, où le recrutement est difficile, avec des prévisions à moyen terme de forts départs en retraite ; des difficultés du poste liées à la polyvalence de la fonction, à des situations de travail isolé et partagé entre plusieurs employeurs.

Pour l’AMF qui mesure toute l’importance de cette question et des attentes qu’elle suscite, il est impératif d’agir concomitamment, et en lien avec toutes les associations d’élus concernés, le FNCDG et le CNFPT notamment, dans l’ensemble des champs d’intervention balayés dans sa contribution pour apporter des réponses objectives, précises et opérationnelles à des éléments tant structurels que conjoncturels, mais aussi à des situations de tensions territorialement diverses et disparates.

L’AMF formule ainsi 26 propositions qui balayent divers domaines d’intervention dans lesquels il est impératif d’agir aussi bien dans les champs réglementaires et législatifs : les dispositions statutaires, les situations d’emploi, les missions, l’appellation, les profils du métier, la qualification et la formation initiale, la formation tout au long de lacarrière, le parcours professionnel et la rémunération, l’environnement de travail.

Retrouvez les 26 propositions de l’AMF


Publié le 6/10/2021

Actualités 0

La loi Engagement et proximité a prévu qu’une carte d’identité d’élu, moderne et standardisée, serait adressée à tous les maires et leurs adjoints. Il s’agit de permettre aux élus d’attester de leurs fonctions, notamment lorsqu’ils sont confrontés à des situations difficiles au contact du public. Vous en trouverez un spécimen en pièce jointe.

Toutes les mairies de notre département ont dû recevoir des codes d’accès au site sur lequel elles doivent commander, de manière groupée, les cartes de leur maire et de leurs adjoints au maire (plus d’informations ici : https://www.collectivites-locales.gouv.fr/institutions/maire)

Le premier lot de cartes sera produit fin octobre. Il est essentiel que les mairies effectuent leurs commandes dès que possible afin d’être assurées que leurs élus recevront leurs cartes dès le mois de novembre.


Publié le 24/09/2021

Actualités 0

Consulter le résultat du Sondage réalisé par l’Association des Maires du Puy-de-Dôme : https://maires63.asso.fr/wp-content/uploads/2021/07/sondage_%C3%A9lection_05072021.pdf

 


Publié le 2/07/2021

Actualités 0

Voici la circulaire relative aux élections des 20 et 27 juin prochains : NOR INTA2110958C

Cette circulaire contient des éléments importants :

  • des consignes relatives à l’agencement matériel des bureaux de vote dans le contexte de deux élections simultanées ;
  • des instructions tenant compte du contexte sanitaire : mesures barrières, équipements sanitaires, accès prioritaire à la vaccination aux membres des bureaux de vote et aux personnels mobilisés dans les bureaux de vote, fournitures d’autotests

Publié le 29/04/2021

Actualités 0

Cher(e) Collègue,

Comme vous le savez, notre Assemblée Générale 2020 a pu finalement se tenir le samedi 6 février 2021 dans des conditions particulières liées à la crise sanitaire.

Avec un taux de participation de 54 %, la liste de composition du Conseil d’Administration proposée à vos suffrages a été adoptée avec 88% des voix.

Je tiens tout particulièrement à féliciter les nouveaux membres et à remercier les anciens membres pour leur investissement et leur implication tout au long de ces six dernières années.

Consulter la composition du Conseil d’Administration

Notre Conseil d’Administration est désormais en ordre de marge et vous pouvez compter sur son écoute, son investissement et son action au service de l’ensemble des Communes et des Intercommunalités de notre département.

Restant à votre disposition et vous remerciant très sincèrement pour votre confiance, je vous prie d’agréer, Cher(e) Collègue, l’assurance de ma très haute considération.

Pierrette DAFFIX-RAY

Présidente

Actualités 0

Mesdames, Messieurs,

Les documents relatifs à l’Assemblée générale de l’Association des Maires et des Présidents d’intercommunalité 2020 en date du 6 février 2021, sont en ligne sur dans votre Espace Adhérent (Documents à disposition des adhérents).

À savoir :

  • Le Procès-Verbal de l’Assemblée Générale du Samedi 26 octobre 2019
  • Le Rapport Moral contenant le Rapport Financier
  • la Liste de composition du Conseil d’Administration

Publié le 26/01/2021

Actualités 0

 Conseils municipaux : publicité des débats

Note Préfectorale

• Pendant les horaires du couvre-feu entre 18h00 et 6 h00 du matin la réunion se tiendra sans public :

le conseil municipal peut se réunir et les conseillers municipaux doivent se munir de leur convocation et de l’attestation de déplacement dérogatoire pour justifier de leur sortie à l’extérieur pendant les heures du couvre-feu. La réunion du conseil municipal est assimilée à une obligation professionnelle ;

le public ne peut se rendre au conseil municipal (en effet, l’assistance au conseil ne constitue pas un motif permettant de sortir de chez soi pendant les heures du couvre-feu). Il n’est pas utile de préciser sur la convocation qu’elle se déroulera sans public, car le public ne pourra pas assister à la réunion.

les journalistes peuvent se rendre au conseil ( cas dérogatoire obligation professionnelle).

• Si la commune fait le choix d’accueillir du public donc en dehors des horaires du couvre-feu, elle doit fixer l’heure de la réunion du conseil de façon à ce que le public puisse rentrer au domicile avant 18h00. Le public devra être accueilli dans le respect des gestes barrières. De plus, si la salle du conseil municipal ne permet pas une réunion du conseil ouverte au public dans le respect des gestes barrière, deux solutions sont possibles :

organiser le conseil municipal dans une autre salle, y compris située dans une autre commune (salle appartenant à l’EPCI-FP auquel appartient la commune par exemple)

limiter le nombre de personnes accueillies dans la salle du conseil municipal.

• Si toutefois le conseil débute avant l’horaire de couvre-feu mais se poursuit après 18h00 :

les personnes du public devront quitter le conseil avant 18h00, tout en prenant en compte leur délai de route, afin d’être chez elles à 18h00 ;

 les journalistes pourront rester jusqu’à la fin du conseil .


Publié le 25/01/2021

Actualités 0

Madame Pierrette DAFFIX-RAY, Présidente de l’AM63 a rencontré ce mardi 15 décembre 2020, le Lieutenant-Colonel Dominique FERVEL et Monsieur Guy MUCHEMBLED, membres de la Commission Mémoire de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de guerre (ONACVG).

L’ONACVG promeut et encourage notamment une politique de mémoire dont l’une des finalités est de faire connaître et de valoriser non seulement l’engagement des combattants dans les différents conflits contemporains mais aussi de faire connaitre les lieux auprès desquels les cérémonies nationales d’hommage se déroulent, tout particulièrement auprès des jeunes générations.

Dans le cadre de ses projets futurs, la commission « mémoire » du service départemental de l’ONACVG a chargé l’un de ses membres, Monsieur Guy MUCHEMBLED, de recenser les Monuments aux Morts des communes, dont la plupart ont été érigés après la « Grande Guerre ». Beaucoup de ces monuments seront bientôt centenaires.

Chaque commune du département pourra être ainsi amenée à partir de photographie et de quelques commentaires à restituer l’histoire de ces lieux emblématiques et symboliques, dans un souci de valorisation sur le plan touristique et esthétique. La commission mémoire souhaiterait en effet, à partir de ce recensement faire éditer un livre à l’instar de ce qui a déjà été fait dans les autres départements.

 

Madame la Présidente espère que vous réserverez le meilleur accueil aux demandes de ce représentant qui vous contactera prochainement.


Publié le 17/12/2020

Actualités 0
  • Alerte sur les lignes directrices de gestion (LDG) que les maires et présidents doivent impérativement prendre avant le 1er janvier 2021 concernant la promotion interne et l’avancement de grade

Les lignes directrices de gestion (LDG) sont les orientations stratégiques RH que doivent fixer les maires et les présidents d’EPCI durant leur mandat. Elles peuvent concerner tous les domaines de l’ensemble de leurs attributions en matière de gestion des personnels. Afin de les guider dans cette démarche et les aider à mieux appréhender cette nouvelle obligation, l’AMF met à leur disposition des contenus pédagogiques sur les notions essentielles et des informations plus détaillées pour ceux qui souhaitent « aller plus loin » dans la connaissance de la fonction publique territoriale.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur le module interactif maire employeur de l’AMF munis de vos codes adhérents.

Une note de la DGCL (réf CW40369 sur le site de l’AMF) informe les élus d’une souplesse dans leur mise en œuvre. Les lignes directrices de gestion concernant l’avancement de grade et la promotion interne doivent être impérativement prises avant le 31 décembre 2020. S’agissant des collectivités affiliées, il incombe au centre de gestion auquel elles sont rattachées, de définir les LDG et de les transmettre, après avis de son propre comité social territorial, aux collectivités concernées pour consultation de leur comité social dans le délai fixé par voie réglementaire (loi du 26 janvier 1984, art. 33-5).

Toutefois, dès le début 2021, les maires et présidents devront élaborer l’ensemble des grandes orientations stratégiques RH qu’ils inscriront dans les lignes directrices de gestion de leur commune ou EPCI.

La Fédération nationale des centres de gestion (FNCDG) a publié le 22 octobre un guide pour les aider à remplir cette nouvelle obligation (cf article de Maire info du 27 octobre en cliquant sur le lien ci-dessous) :

https://www.maire-info.com/fonction-publique-territoriale/un-guide-de-la-fncdg-pour-aider-les-collectivites-%C3%A0-elaborer-les-lignes-directrices-de-gestion%C2%A0-article-24648

 

 

  • Le CNFPT vient de diffuser une nouvelle version de son guide numérique pour construire le plan de formation, dont vous trouverez en lien ci-dessous,

https://www.cnfpt.fr/se-former/former-vos-agents/developper-competences-vos-agents/national#plan_formation?&extc=GTaFfeg


Publié le 17/12/2020

Actualités 0

Le décret du 14 décembre entré en vigueur ce matin organise la première étape du déconfinement :

  •  levée du confinement en journée mais couvre feu entre 20h et 6h sauf : les déplacements professionnels « ne pouvant être différés » ; les déplacements à destination ou en provenance des établissements ou services d’accueil de mineurs et des lieux d’examens ou de concours ; les motifs familiaux impérieux, l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ; les raisons de santé ; les déplacements de personnes handicapées et de leurs accompagnants ; les convocations judiciaires ou administratives ; les déplacements pour participer à une mission d’intérêt général ; le fait de se rendre ou revenir d’une gare ou d’un aéroport ; les besoins des animaux de compagnie, dans une limite d’un kilomètre autour de chez soi.
  • réouverture des équipements sportifs (y compris les piscines) couverts et de plein air pour des activités encadrés à destination exclusive des personnes mineures
  • réouverture des bibliothèques, centres de documentation et de consultation d’archives (ERP du type S), pour l’accueil du public entre 6h et 20h
  • réouverture des conservatoires et des établissements d’enseignement artistiques pour l’accueil des élèves mineurs et à l’exception des cours de chant
  • célébration des mariages civils et enregistrements de pacs :  fin de la jauge à 6 personnes. Une distance minimale de deux emplacements doit toutefois être laissée entre ceux occupés par chaque personne ou groupe de personnes partageant le même domicile, et une rangée sur deux doit être laissée inoccupée.

 


Publié le 15/12/2020

Actualités 0